Nous contacter Lettre d'information Adresses utiles

Autres coopérations intercommunales

SIETREM (Syndicat Intercommunal d’Enlèvement et de Traitement des Résidus Ménagers)

Le SIETREM - Syndicat mIxte pour l’Enlèvement et le Traitement des REsidus Ménagers – créé en 1962, a pour compétences la collecte et le traitement des déchets ménagers de ses 30 communes adhérentes.

Le SIETREM est administré par un Comité Syndical composé de 98 délégués élus par les différents conseils municipaux et siégeant pour une durée de six ans.

Soucieux de proposer à ses 283 283 habitants une gestion toujours plus efficace et responsable des déchets, le Sietrem s’est engagé dans un programme de travaux de près de 28 millions d’euros consacrés notamment à la mise en service d’un nouveau traitement des fumées issues de l’incinération, à la production d’électricité et au développement d’un réseau de déchetteries.

Le SIETREM s’est fixé les objectifs ambitieux de collecter, traiter et valoriser les 135 000 tonnes de déchets ménagers produits annuellement dans le respect d’une politique de développement durable et d’une gestion rigoureuse fédérant depuis plus de quarante ans les 30 communes adhérentes.

Par un accord cadre et une convention signée avec l’ADEME, le SIETREM s’engage dans un Plan Local de Prévention des déchets en 2009. Cela se traduit notamment par la mise en place d’un programme de compostage domestique auprès des communes adhérentes du syndicat.

En 2011, le SIETREM voit son label Qualitri lui être renouvelé (1ère obtention en 2009), par l’ADEME et Eco Emballage, pour la qualité et l’efficacité de son service de collectes.

En 2012, le SIETREM a fêté ses 50 ans au service de l’Environnement. Une vidéo a été réalisée à l’occasion.

En savoir plus sur le SIETREM en cliquant ici !

SIAM (Syndical Intercommunal d’Assainissement de Marne-la-Vallée)

La mise en commun des ressources de 29 communes, décidées à gérer collectivement l’assainissement sur leur territoire, a abouti à la création en 1974 du Syndicat Intercommunal d’assainissement qui gère ainsi une partie des réseaux de collecte et l’ensemble des opérations liées à l’épuration pour environ 190 000 habitants.

Compétences

- Les statuts confèrent au Siam :

La gestion des stations d’épuration de Saint-Thibault-des-Vignes et de Jablines et des filières d’élimination des sous-produits de l’épuration des eaux (boues, sables, graisses etc.), La réalisation et la gestion de collecteurs intercommunaux et de leurs ouvrages connexes. Aujourd’hui, le Siam est propriétaire de 34 km de réseaux dits « structurants » car de grande dimension et sur lesquels se raccordent les réseaux d’assainissement des communes et intercommunalités adhérentes au Siam.

- Missions

Quotidiennement, le Siam :

Transporte, épure et veille à la qualité des eaux usées domestiques des usagers, Respecte l’arrêté préfectoral sur la qualité du rejet de la station d’épuration en Marne, Veille au respect des conventions de déversement des eaux usées signées avec les collectivités adhérentes et des eaux industrielles avec les entreprises du territoire du Siam.

- Conventions de mandat

Compte tenu de la compétence et de l’expérience technique du Siam, les collectivités qui ne sont pas dotées de structure technique adaptée confient au Siam, via une convention de mandat, la réalisation des travaux sur leurs réseaux d’assainissement. C’est le cas de la de la commune de Ferrières-en-Brie.

Le Siam assure ainsi la planification des opérations et le suivi des opérations de mise en séparatif, de mise en conformité, de réhabilitation et de création de réseaux d’eaux usées et pluviales et maîtrise le système d’assainissement du territoire (collecte, transport et épuration des eaux usées) pour permettre l’amélioration de la qualité des eaux de la Marne.

En savoir plus sur les missions du SIAM

L’organisation des transports

Le Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) anciennement Syndicat des transports parisiens (STP) créé en janvier 1959, réunit la Région Ile-de-France et les 8 départements sous la présidence du Président du Conseil Régional d’Ile de France. Le STIF est l’autorité organisatrice des transports en Ile-de-France.     Il assure trois missions :    Le STIF coordonne l’activité de la RATP, de la SNCF Ile-de-France et des 90 opérateurs privés affilés à Optile (12 millions de voyageurs par jour). Il définit les conditions générales d’exploitation, détermine les itinéraires, la durée et la fréquence des services. Il assure l’équilibre financier du fonctionnement des transports publics (6 milliards d’euros) en versant chaque année, grâce au versement transport et aux contributions des collectivités publiques, 3,5 milliards d’euros aux transporteurs. Il crée les titres de transport et fixe les tarifs. Il approuve les contrats triennaux qui définissent les obligations réciproques du STIF (financement), de la RATP et de la SNCF (offre et qualité de service).   Le STIF approuve les grands projets d’infrastructure du contrat de plan Etat-Région. Il cofinance avec la Région Ile-de-France, des équipements améliorant la qualité de service grâce à la moitié (85 millions d’euros par an) du produit des amendes automobiles collectées en Ile-de-France.   Le STIF mène une active politique d’études pour la modernisation et l’adaptation des réseaux. Il observe l’évolution des déplacements, évalue l’opinion des franciliens et rassemble les données sous formes chiffrée et cartographique. Il finance également de nombreuses expérimentations menées par les transporteurs.   Parallèlement, les autres collectivités franciliennes interviennent également, sous différentes formes :    
- La Région Ile de France, outre le fait qu’elle dirige le STIF, développe une politique d’amélioration de la qualité de service dans les transports en commun : ainsi, pour ce qui concerne notre réseau, elle subventionne les investissements : achat de véhicules neufs à planchers bas mais aussi les équipements de points d’arrêt (abri, poteaux, …), programmes de modernisation du réseau comme la vidéosurveillance ou l’information en temps réel (sur le site internet, sur le serveur vocal, sur les bornes d’information voyageurs)        - Le Département de Seine et Marne : il soutient financièrement le développement de l’offre de transport en commun en Seine et Marne (lignes express, lignes de bassin, réseaux de bassin). Depuis 1995, il apporte ainsi au Syndicat de Transport une subvention annuelle, primordiale pour pouvoir continuer à développer l’offre.      
- Enfin, localement, un certain nombre de collectivités locales, et en particulier les villes nouvelles, se sont investies dans le développement des transports en commun. Pourtant, cette compétence appartenait à l’Etat il y encore peu de temps. Dans notre cas, le Syndicat intercommunal de Transport s’est créé en 1995 sur un constat : le développement de la ville nouvelle nécessitait la mise en œuvre d’un réseau de transport dense et performant et cela demandait une intervention forte et volontariste des collectivités locales.   Nous espérons que, bientôt, le STIF reconnaîtra l’existence des Autorités Organisatrices de Proximité, en leur délégant des compétences mais aussi les moyens leur permettant de développer leur réseau.

Base de Loisirs de Jablines-Annet

Le site internet de la Base de loisirs

SIAEP (Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable de la Région de Lagny-sur-Marne)

Créé en 1964, le Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable de la Région de Lagny-sur-Marne regroupe 16 communes : Bussy-Saint-Georges, Bussy-Saint-Martin, Carnetin, Collégien, Conches-sur-Gondoire, Courtry, Dampmart, Gouvernes, Guermantes, Jossigny, Lagny-sur-Marne, Le Pin, Pomponne, Thorigny-sur-Marne, Saint-Thibault-des-Vignes, Villevaudé.

Le Syndicat finance, à l’aide de la surtaxe syndicale prélevée sur les factures d’eau des abonnés du service de l’eau, les travaux d’extension et de renforcement des réseaux d’eau potable pour assurer l’alimentation en eau potable et garantir la défense incendie des secteurs concernés.  Le service de l’eau concerne 87 328 habitants. Environ 4 millions de m3 d’eau sont distribués chaque année sur le territoire du Syndicat, par l’intermédiaire de 426 Km de réseaux d’eau potable. Plus d’informations sur le site internet du SIAEP


Sur l'agenda

Samedi 25 mars

Le petit chaperon rouge, conté par Evelyne Nouaille

à partir de 10h30
Salle de spectacle du Moustier

Après avoir créé « La Belle au bois dormant » à Thorigny l’an passé, Evelyne renouvelle l’expérience en nous proposant « son » petit chaperon rouge. S’inspirant à la fois de l’art du Kamishibai japonais et de celui du Pop-Up, elle réinvente le théâtre d’image pour illustrer sa narration. Ainsi, le fil de l’histoire s’égrène au détour des pages d’un grand livre animé qui révèle ses surprises au rythme des aventures de notre héroïne.

 Samedi 25 mars 2017 à 10h30
 Salle de spectacle
 Durée : 45 mn
 Tout public à partir de 3 ans
 Entrée libre

Du 31 mars au 2 avril

Journée européenne des métiers d’art

Les communes de Marne et Gondoire
Tout l'agenda